Pourquoi un mouvement Stop Linky?

L'installation des nouveaux compteurs d'électricité "Linky" imposée par Énédis à la population française est un piège dénoncé par de nombreux citoyens, associations, journalistes, scientifiques, politiciens, et techniciens. Nombre de communes elles-mêmes les refusent . Ils ont également été refusés par l'Allemagne, la Belgique, l'Autriche, le Portugal, la Lituanie et la République Tchèque. En France, leur installation est prévue pour s'achever en 2021.

Tant du point de vue de ses conséquences catastrophiques sur la santé des êtres vivants et de la planète, que du point de vue de son caractère parfaitement anti-démocratique, il révèle une politique perverse tissée de mensonges.

Concrètement, l'installation des compteurs s'avère être source de pannes lourdes de conséquences lorsqu'elles concernent par exemple nos chaudières. Elle s'accompagne de dysfonctionnements (comme connexions puis déconnexions inopinées et répétitives d'appareils, d'éclairages même en pleine nuit), et parfois d'incendies. Enfin elle entraine, contrairement à ce qui avait été annoncé, l'augmentation des factures des consommateurs, par une modification du mode de comptage.

Les citoyens sont piégés par des argumentaires tout à faits fallacieux ; les installations des compteurs sont forcées au point d'être parfois violentes. Les arrêtés municipaux qui les refusent ne sont pas respectés.

En réaction à ces abus d'Énédis, à cette politique de l'État qui, en arrière-plan applique aveuglément des directives européennes sans tenir compte de leurs conséquences catastrophiques, de nombreuses initiatives locales ont pris naissances dans le pays depuis plusieurs années.

Elles se sont appelées "collectifs stop-linky".


Jusqu'à la victoire.

Stop Linky France - Le site du ralliement national - stoplinkyfrance@mailo.com- Illustration : Jee Young Lee